Doodle Google "115e anniversaire de Percy Julian"

Google travaille sur un algorithme capable d’analyser des symptômes et répondre à des questions d’ordre médical. Il souhaite orienter les internautes du diagnostic jusqu’à l’automédication.

Un mal de crâne ? un nez bouché ? Google vous propose un diagnostic rapide et en ligne. Dans son moteur de recherche le géant américain souhaite inclure un algorithme capable d’analyser les symptômes décrits. Il proposera ensuite une liste de maladies plausibles ainsi que les traitements médicamenteux préconisés.

 

D’abord réservé aux utilisateurs américains, Google prévoit par la suite d’étendre cette fonctionnalité à l’international, incluant ainsi le moteur de recherche français.

Une visée purement informative

Pour répondre aux problématiques liées aux dangers de l’automédication, Google affirme que les données seront diffusées uniquement à titre informatif. Dans l’article publié sur son blog officiel, le moteur de recherche mentionne le fait que son service n’a pas pour vocation de remplacer un médecin mais uniquement de permettre aux internautes d’accéder à des informations pertinentes et fiables. Il pense d'ailleurs rappeler cette mise en garde lors de chaque recherche médicale effectuée par un "patient".

Un travail en collaboration

Et côté fiabilité, Google a souhaité bien s’entourer pour ce projet. La rédaction des fiches médicales s’est fait en collaboration avec l’université Harvard Médical School et l’hôpital de renom Mayo Clinic. Le géant assure que chaque donnée médicale sera ainsi vérifiée par un expert, et chaque fiche de santé sera rédigée par un professionnel.

Doctissimo bientôt concurrencé ?

Doctissimo a-t-il du souci à se faire ? Ce portail d’informations médicales français, incluant un forum extrêmement populaire, pourrait bien voir son trafic chuter de moitié avec l’apparition de ce service. Selon Google, près de 1% des requêtes des internautes portent sur des demandes d’information médicale. Le moteur de recherche américain explique qu’à travers ce service, il proposera une base de données médicales « fiable » pour les « patients  internautes ». Les informations seront, selon lui bien plus « vérifiées » que celles rencontrées sur les forums où n’importe qui peut poser un diagnostic totalement marginal.

Pour Google, ce service rentre bien dans une volonté d’assurer une réponse de qualité à toute question posée sur moteur.