Search - Minitek Discussions
Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

Son jeu en vaut-t-il vraiment la chandelle ? «Non » dira presque tout le monde. Après le résultat des urnes qui donne Adama Barrow vainqueur de la présidentielle, Jammeh reconnu sa défaite le 01 Décembre et fit une déclaration pour féliciter le nouveau président élu et assure quitter le pouvoir pour regagner son village natale. Une semaine plus tard, volt-face : le président sortant se dédit ; il conteste les résultats et sème le désordre dans les têtes des Gambiens et des observateurs. Quittera-t-il le pouvoir ou va-t-il continuer à le confisquer ? La Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) entame le dialogue et renouvelle son soutien au président élu Adama Barrowavec et Yaya Jammeh continue de faire la sourde oreille.

C’était trop beau pour être vrai. En 22 ans de règne, Yaya Jammeh n’a jamais accordé de cadeaux à ses adversaires et ce n’est pas en Décembre 2016 qu’il va jouer au Papa Noel.  Le 01 décembre il y’a eu beaucoup d’espoir après la déclaration de Jammeh, une joie de courte durée car le sortant refuse de reconnaitre les élections, il accuse la commission électorale d’avoir truqué les résultats.

En début de semaine, une délégation de la CEDEAO, conduite par Ellen Johnson Sirleaf, s'est rendue en Gambie. Elle a échoué à convaincre Yaya Jammeh de reconnaître sa défaite. Le jour même de cette visite, le parti de Yaya Jammeh a saisi la Cour suprême pour demander l'annulation des résultats accordant la victoire à Adama Barrow.

La CEDEAO qui s’est réuni ce Weekend à Abuja avait pour objectif d’apporter une solution à l’impasse politique dans laquelle se trouve la Gambie. La CEDEAO demande que l'Union Africaine et l'ONU soutiennent les efforts des chefs d'Etat de la Communauté pour la résolution de la crise politique en Gambie. Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a été désigné médiateur en Gambie par le sommet et l'ancien président du Ghana John Dramani Mahama comme co-médiateur.

 

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.