Search - Minitek Discussions
Search - EasyDiscuss
Search - Ignite Gallery
Search - Categories
Search - Contacts
Search - Content
Search - News Feeds
Search - Web Links
Search - Tags
Search - Easy Blog

La jungle de Calais... et celle du Centre de Rétention Administrative

Jungle

 Arrivés en France en 2016, Monsieur I et sa compagne Mme V vivent depuis de longs mois dans la jungle de Calais, dans l'espoir de se rendre au Royaume-Uni pour y déposer une demande d'asile. Lui est Afghan et elle iranienne. Leur fille Yasmina est née à l'hôpital de Calais il y a 8 mois.

Le 10 mai 2017, Monsieur I est interpellé en accompagnant son frère à la gare. Au commissariat, il explique sa situation familiale. La préfecture du Pas-de-Calais n'en tient pas compte et décide de tenter de le renvoyer en Afghanistan. Il est emmené au centre de rétention administrative (CRA) du Mesnil-Amelot.

Le lendemain, sa compagne lui rend visite au CRA, accompagnée de leur bébé. La situation s'envenime rapidement: elle refuse catégoriquement de quitter le centre sans son compagnon. Désespérée par la situation, elle fait une crise de nerfs et est en conséquence extraite du CRA sans son enfant, l'administration disant craindre pour la sécurité de ce dernier au regard de l'état de nervosité extrême de sa mère. Le bébé demeure auprès de son père, enfermé dans le CRA.

Le 11 mai au soir, l'enfant est donc auprès de son père, derrière les barbelés d'un CRA, en dehors de toute procédure légale, et la mère fait le pied de grue à l'entrée de ce CRA, hurlant sa colère et son désespoir.

Informée par l'administration du CRA de la tournure des événements, la préfecture du Pas-de-Calais campe sur ses positions : il est hors de question de remettre en liberté Monsieur I. En définitive, le parquet de Meaux ordonne le placement à l'Aide sociale à l'enfance (ASE) du bébé, tandis que la mère est placée en garde à vue pour trouble à l'ordre public.

24 heures après ces faits, cette famille se retrouve donc complètement éparpillée. Un enfant de 8 mois en famille d'accueil. Un père en rétention et menacé d'expulsion vers un pays différent de celui de sa compagne.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

Aux dernières nouvelles, La cimade demande la libération immédiate de Monsieur I, ainsi que celle de sa compagne Madame V, laquelle est aujourd'hui également en détention au CRA.
Nombre de personnes travaillent actuellement à faire libérer cette famille, et l'affaire étant très médiatisée, nous pouvons avoir bon espoir d'obtenir cette libération.
Cette libération-là.
Mais tant d'affaires de ce genre, tous les jours. Tant de Monsieur I, tant de Madame V qui eux, repartent en avion, séparés, vers des destinations où leur sûreté physique n'est pas garantie...

L'art de faire du stop épisode 4
Discussion autour du feu
 

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Newsletter

Au sujet de La Factory

La Factory est l'un des plus anciens webzines de la planète avec nombre de refondations au fil des années. La partie "journal' est réalisée par des ami-associés-journalistes qui se partageront les bénéfices. Vous êtes les bienvenus pour nous rejoindre, quelle que soit votre spécialité. Notre second projet ? changer le monde. La plateforme de blog, dépourvue de publicité et strictement à but non lucratif doit regrouper des milliers de bloggeurs exclusivement de gauche progressiste, du monde entier et dans toutes les langues.