Les rationelistes

Tu es en soirée avec quelques amis à toi, vous êtes évidemment dans un état plus que second. Les discussions deviennent de plus en plus absurdes et les rires de plus en plus sonores. Les conversations filent avec illogisme de délires en délires.

Soudain, tu poses une question : "Au fait, j'me demandais un truc... A votre avis, comment on a eu l'idée de bouffer des oeufs au plat ?"

Les autres te dévisagent, interloqués par cette intervention hors propos.

L'un d'entre vous prend l'initiative de répondre à cette question de façon méthodologie : "D'abbord, l'oeuf, il faut savoir que ça vient de la poule. En effet, la poule chie des enfants, environ 5,67 oeufs par chiade !" puis il s'empare d'une feuille et commence à dessiner. Il s'exclame "Voici le schéma d'une poule."


C'est alors que tu enchaînes : "Je crois savoir, comment l'oeuf au plat est apparu. C'est un gamin un peu con qui se promenait, quand soudain, il aperçoit une poule entrain de pondre. Intrigué par cette animal capable d'accoucher par l'anus, il se saisit d'un de ses futurs enfants et se met alors à détaler comme un fou pour montrer à tous sa trouvaille. Arrivé au village, il crie "HéhhééÉÉÉHHhhééé la poule elle a chié ça !!!" mais au même moment, il trébuche sur une petite roche, bascule en avant et s'étale de tout son long sur le gravier. L'oeuf, quant à lui part, en arrière et s'éclate comme par miracle sur une plaque en fer exposée en plein soleil - un soleil brulant à 10 puissance 64 000 degrés Celsius.

- Et pour un oeuf à la coq ?

- Tout pareil, sauf que l'oeuf tombe dans un puis rempli d'eau, lui même situé sous un soleil brulant à 10 puissance 78 000 degrés Celsius. Une fois que toute l'eau s'est évaporée, tu peux récupérer ton met.- Et pour un oeuf dur ? - Exactement pareil que l'oeuf à la coq, sauf qu'il y a un peu plus d'eau dans le puis.

- Ah ouais... j'savais pas que c'était comme ça que toutes ces façons de cuisiner l'oeuf étaient apparues...

- Attends, j'avance rien là, j'émets juste des hypothèses."

... SOUDAIN ... Le rationaliste fait son entrée.

Il entame une tirade à tendance monologuante, en empruntant un ton de voix des plus monocorde, rendant son discours d'autant plus importun.

"Ouais, mais, tu vois. (le rationaliste est blindé de tics de langage qu'il enchaîne mal et qui constituent à eux seuls une phrase) Enfin, j'veux dire, t'as raison de dire que ce ne sont que des hypothèses. C'est d'ailleurs la seule chose pour laquelle tu as raison. J'veux dire, d'abord en premier lieu avant tout, la poule c'est pas un animal mais une volaille. Elle ne chie pas des oeufs mais elle les pond, par un utérus, comme toi j'veux dire tu vois. Ensuite, c'est absolument totalement complètement (le rationaliste est un véritable féru d'adverbes ! )impossible que le soleil brûle aussi intensément sur l'atmosphère terrestre, parce que tu vois, enfin, si c'était le cas on serait tous déjà mort et si on est morts, ben... on peut pas faire de découvertes, et encore moins celle de l'oeuf au plat. Et puis si l'oeuf il tombe dans un puis....."

NIKSAMER LÉ RACIONNELYSTES !!!!